Petit tour de la gastronomie provençale

Petit tour de la gastronomie provençale

Le 3 juillet se déroulait à Miramas l’incontournable Championnat du Monde de soupe au pistou : l’occasion de partager un moment convivial dans une atmosphère festive et ensoleillée, autour d’une des spécialités provençales.

         Quelle que soit la version de soupe au pistou que vous préférez (traditionnelle ou revisitée), il paraissait inévitable d’aborder aujourd’hui un sujet constituant une grande partie de l’identité de la Provence : sa gastronomie.

         La bouillabaisse, la salade niçoise, la ratatouille, la pissaladière… autant de plats qui reflètent un mode de vie méditerranéen, mais qui s’imposent de plus en plus dans l’alimentation de tous les Français, voire au-delà (on peut penser à l’aïoli ou à la tapenade par exemple). Souvent à base d’ail et d’huile d’olive, les spécialités provençales mettent du soleil dans nos assiettes, sans pour autant se détacher d’un héritage culinaire fort. De plus, le climat et la géographie de la région permettent la culture de nombreux fruits et légumes (idéal pour les plats végétariens), ainsi que la pêche d’une grande diversité de poissons présents dans ces plats. Les herbes aromatiques sont aussi des ingrédients indispensables : les herbes de Provence reflètent bien la relation de la région aux épices. Évidemment, tous ces produits se trouvent dans les marchés provençaux, qui font aussi le charme de la région.

          Certains plats sont de véritables institutions locales, si bien que des règles strictes doivent être respectées pour leur préparation. C’est le cas de la bouillabaisse, dont la charte, concoctée par des restaurateurs marseillais, garantit l’authenticité et la qualité de la recette.

         Vous l’avez compris, plus que de la cuisine, ces spécialités s’inscrivent dans une véritable tradition, dans le respect de l’histoire et de la culture provençale.  

         La culture culinaire de cette région comprend aussi des confiseries bien connues : les calissons d’Aix-en-Provence, les fruits confits d’Apt, les navettes de Marseille, les papalines d’Avignon ou encore les nougats de Sault (ou de Saint-Didier) … De quoi faire une belle visite gustative de la Provence ! 

         Cet ensemble de spécialités sert aussi un autre but : celui de se poser autour d’un repas réconfortant, et de passer un moment convivial avec ses proches… Des moments de partage que l’on chérit, et qui sont aussi au cœur de la philosophie de Black SunSet (marque 100% marseillaise s’il fallait encore le rappeler…).

         J’espère que cette rapide présentation des spécialités provençales vous aura plu ; il est maintenant temps de profiter du soleil de la Provence… Sans oublier le Pastis !