La Barque Marseillaise

La Barque Marseillaise

Apparue à la fin du XIXe siècle dans la région marseillaise, la barque Marseillaise, que certains appellent Pointu est un petit bateau très répandu sur les côtes méditerranéennes.

Nous vous racontons ici son histoire.

Naissance

Même si ce type de bateau est connu dès l’antiquité, nous pouvons dire que c’est vers la fin du 19ème siècle, que ce modèle très particulier devient l’outil de pêche préféré des pêcheurs de la côte.

Robuste et assez lourde et d'origine Napolitaine, ce sont en grande majorité les charpentiers Italiens qui vont développer son modèle, pour en faire la Barque Marseillaise que nous connaissons aujourd’hui.

Spécificité

Longue de presque 9 mètres, sa forme est plus arrondie que celle des pointus et sa coque est fabriquée suivant le gabarit Saint Joseph (Saint Patron des charpentiers) , pour une bonne tenue à la mer.

Plusieurs façons de naviguer sont possibles : rame, voiles ou moteur.

Aujourd’hui, la barque marseillaise et son savoir-faire lié à sa construction et son utilisation sont inscrits à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel en France et quelques-unes sont même protégées au titre de monuments historiques.

Une histoire de Famille

Partie intégrante de l’histoire Marseillaise, ces bateaux se transmettent de Père en Fils depuis des générations.

Et si vous y prêtez attention, vous remarquerez que bien souvent celles-ci porte comme nom un prénom : celui du dernier né, d’un oncle, d’une tante, d’un père ou d’une mère, mais quoi qu’il en soit, celui de quelqu’un qui est cher à son propriétaire.

Mais attention, ne demandez pas à un Marseillais où est son « pointu »…il vous répondra que les pointus se trouvent peut-être à Nice, mais qu’ici, à Marseille, nous avons des bateaux qui portent notre nom : des Barques Marseillaises.