Après Science Po... l'ESDAC

Après Science Po... l'ESDAC

La semaine dernière, nous vous présentions notre première "recrue", la pétillante Margaux, qui nous rejoindra dès le 1er juin prochain. 

En attendant son arrivée, d'autres ont décidés de rejoindre l'aventure.

L'ESDAC

L'Établissement Supérieur de Design, d'Art Appliqué & de Communication dispose de pas moins de 9 "écoles" sur toute la France et propose à ses étudiants, des formations diplômantes basées sur des cursus qui s'adaptent tant aux élèves et leurs envies, qu'aux entreprises et leurs besoins. Ainsi, chacun peut suivre une formation classique, en alternance ou à l'international

UN PEU DE CHANCE

Au détour d'une conversation, l'une de mes amies m'apprend qu'elle dispense des cours dans cet établissement et me confie que ses étudiants vont bientôt rentrer en période de recherche de stage. Elle me propose alors de faire part de mes besoins et de me faire parvenir quelques CV d'élèves motivés.

Quelques jours plus tard et plusieurs CV après , Cathy à donc fait passer des entretiens. Et c'est tout naturellement que nous avons validé avec le plus grand plaisir, deux candidatures.

UNE DE PERDUE... UNE DE RETROUVER

C'est ainsi que Marine et Fanny, devaient rejoindre l'aventure... Malheureusement pour nous, Fanny qui avait été retenue, s'est vue proposer un contrat en alternance. Nous sommes bien évidemment très heureux pour elle et lui souhaitons tout le meilleur pour la suite.

Mais Fanny et Marine nous ont fait un peu de pub au sein de leur classe et c'est ainsi que nous avons pu découvrir Tiphaine, une jeune fille de 18 ans, pleine d'entrain, dynamique et déterminée, qui remplacera donc Fanny.

Mais pour l'heure, voici le portrait de Marine, qui nous rejoindra dès le mois de mai.

 MARINE

 

Je m'appelle Marine et je suis en 1ère année en BTS Communication à l’ESDAC à Aix-en-Provence. Avant cela, j'ai effectué une première année de licence en langues étrangères appliquées et après le baccalauréat, j’ai également choisi de partir en Slovaquie pour faire du volontariat dans différents centres sociaux. Ce qui m’a apporté une grande richesse culturelle et humaine, et un regard différent sur le monde qui m’entoure.

Je suis aussi photographe amatrice et j'aime garder une trace de beaux moments de vie pour les partager ensuite avec mon entourage. Très engagée dans la protection de l’environnement, j’essaie d’avoir une consommation responsable et soutenir des entreprises françaises est très important pour moi, d’autant plus par les temps qui courent.  

Qu’est ce qui vous a motivé à répondre (à postuler) à l’offre de stage?
Dans le cadre de mes études, je devais trouver un stage qui me permettrait d'appliquer les compétences acquises en cours de manière concrète. Dans ce projet, il était question d'un projet tout neuf qui nécessitait donc un travail de communication complet, où j'aurais une réelle action.

Qu’est ce qui vous a attiré chez Black SunSet?
La marque m'a tout de suite attirée car je m'intéresse beaucoup à la mode et aux vêtements mais tout particulièrement à la mode éthique. Il était important pour moi de trouver un stage dans une entreprise qui toucherait à des sujets qui m'inspirent. 

En quoi vous retrouvez-vous dans les valeurs de la marque?
Matérialiser ses souvenirs, les partager, se les remémorer. C'est exactement ce que j'essaie de faire à travers la photographie. Le concept de garder une trace de ses souvenirs sur des vêtements m'a plu. La protection de l'environnement est également quelque chose de primordial pour moi et je tenais à trouver une entreprise qui correspondait à mes valeurs. Quand j'ai vu que Black Sunset tenaient à avoir des produits éthiques, éco-responsables et made in France, je me suis dit que ce stage était fait pour moi. 

Voilà, vous en savez un peu plus sur la talentueuse et baroudeuse Marine.

La semaine prochaine, ce sera au tour de Tiphaine de se présenter.

En attendant, profitez de votre week-end et prenez soin de vous.